Le tee-shirt rose pâle avec Ségolène Royal m'attire des sympathies : sur le quai de la gare d'abord, où une presque retraitée entame la conversation en encourageant "les jeunes à se battre pour la liberté". Elle me confie que malheureusement "à la campagne beaucoup trop de femmes votent comme leur mari". Puis avec de charmants contrôleurs SNCF. Je cherchais mon billet, et ils m'ont dit "on vous fait confiance, vous avez le bon tee-shirt". Enfin à Paris où je suis revenue voter ce 6 mai : beaucoup de sourires de connivence.

Sauf qu'en arrivant au bureau de vote, on m'a demandé de le cacher! Pas de problème, c'est la règle!

Je continue donc à être persuadée que beaucoup, beaucoup de français vont voter Ségolène Royal.

Nous saurons ce soir s'ils ont été en nombre suffisant pour que la France ait une présidente et une rénovation de son système politique.