Lu sur le blog d’Europe 1 en réponse à « Et maintenant ? » d’Etienne Guffroy :  sous le titre « Rester libre » un commentaire de remerciement à la « Netscouade » qui a rénové le dialogue avec les militants de base et les français. Le Parti Socialiste a maintenant, grâce à Ségolène Royal et la ségosphère, des outils de dialogue avec ses militants. "Elle a permis à la jeunesse de s'exprimer".

 
« A nous tous - 60 000 en janvier, 500 000 aujourd'hui! - nous avons mené une "campagne 2.0". Avec Ségoland, le réseau le plus riche et le plus dense de la blogosphère politique qui compte plus de 1500 blogs. Avec des outils participatifs, de la Coopérative militante au Partage de blogs, des tracts aux argumentaires rédigés par les militants. Avec le bouquet vidéo, premier en volume et en audience, dont certaines vidéos ont enregistré des nombres de vues exceptionnels. Avec vous, nous avons inauguré une nouvelle manière de militer en ligne, de mobiliser les énergies et les bonnes volontés, et d'articuler le virtuel et le terrain. C'est pourquoi, chaque membre de l'équipe de la "Netscouade", la net-campagne de Ségolène Royal, tient à vous remercier pour votre engagement. Car vous avez été l'âme de cette net-campagne! Votre mobilisation, dont nous avons constaté chaque jour les effets en ligne comme sur le terrain, a été extraordinaire. Pendant des mois, vous avez organisé des événements, argumenté sur des forums, discuté sur les blogs, défendu chaque proposition du Pacte présidentiel. Vous avez envoyé des messages de soutien, téléphoné à vos proches, organisé des tractages, des piques-niques citoyens, des chaînes de la victoire, des concerts pour la France métissée. Et, tout récemment, réalisé des vidéos de soutien et participé à l'initiative "la République du métro". Votre enthousiasme, votre créativité et votre engagement nous ont encouragés et inspirés. Vos retours et vos suggestions nous ont permis de faire évoluer notre action. Sans vous, nous n'aurions pu aller si loin. Aujourd'hui, le combat continue. »