Une mondialisation plus douloureuse qu'ailleurs ...

« On est dans une société figée ». Plus d'opportunités pour les uns, bien nés, et moins pour les autres...Autre raison? « La difficulté française : des réglementations tatillonnes sans cesse en train de changer » . Autre raison ? « Les élites ne savent pas partager. »

Philippe Manière n'est pas un homme politique - et c'est dommage.  Son discours est plus pertinent que bien des litanies actuelles venant des candidats. Après avoir dirigé l'Institut Montaigne, il est aujourd'hui consultant et a créé Footprint > consultants, cabinet de conseil en stratégie. Pourquoi avons-nous le sentiment que la France est un "paradis perdu"? " Avant, nous étions heureux et la vie était belle. Et puis est venue la mondialisation, cette force destructrice qui détruit les emplois, crée partout de l’angoisse et met tout par terre. Pourtant, beaucoup de pays étrangers bien plus exposés que nous aux grands vents de la mondialisation sont bien moins déprimés, y compris certains de nos voisins aussi soucieux que nous de solidarité."

Pourquoi ?

"Parce que la France a, seule au monde, épousé la mondialisation pour le pire, mais pas pour le meilleur. Ce n’est pas tant la mondialisation qui est en cause dans ce terrible échec, mais la France elle-même, ses élites zélées, son Etat immobile et ses structures sociales d’un autre âge."

Terrible constat, qui a peu a voir avec la crise, mais avec un pays qui n'a cessé de multiplier réformes et lois au pas de charge au nom de la France et de l'Europe, sans rendre les français plus heureux, bien au contraire.