« L'art de la guerre est l'art de duper, et en donnant toujours l'apparence contraire de ce que l'on est, on augmente les chances de victoire. » (Sun Tse L'art de la guerre Agora Classiques 1993). 

Une simple Ménagère écrivait à propos de l'attentat de Charlie Hebdo le 21 janvier 2015 : l'art de la dissimulation fait partie de la communication d'autres civilisations qu'il faut tenter de comprendre. On saisit mal pourquoi cette réalité si évidente n'a pas été intégrée dans la lutte contre le terrorisme.

Comprendre les ressorts de la communication du terrorisme.

« Pour combattre, il faudrait commencer par comprendre à la fois leur message, sa redoutable efficacité, ses relais et ses vecteurs. «  peut-on lire à propos de l'essai  Daech : L’arme de la communication dévoiléede François-Bernard Huyghe, directeur de recherche à l’IRIS, spécialisé sur la communication, la cyberstratégie et l’intelligence économique, responsable de l’Observatoire Géostratégique de l’Information.

Aujourdhui j'ai de la peine pour ce gendarme, le lieutenant colonel Beltrame qui s'est tenu face à un tueur avant d'avoir la gorge tranchée, et qui, on l'apprend, venait de se marier. Tristesse. "Il avait la foi." Le problème c'est que face à lui, son meurtrier lui aussi avait la foi et la volonté de mourir en "martyre".. 

Une simple Ménagère écrivait à propos de l'attentat de Charlie Hebdo le 21 janvier 2015 que l'art de la dissimulation fait partie de la communication d'autres civilisations qu'il faut tenter de comprendre. On saisit mal pourquoi cette réalité si évidente n'a pas été intégrée dans la lutte. La messagerie Telegram, n'est qu'un des moyens techniques pour communiquer, mais, se fondre dans la normalité, l'invisibilité en est un autre plus redoutable.  

L'histoire est presque toujours la même "Les voisins ont encore du mal à croire qu'ils ont côtoyé un tueur. ". "Rien ne laissait présager" etc. La même histoire.  

"L'art de la dissimulation comme arme" 

« Rien ne permettait de distinguer les signes précurseurs » peut-on entendre à propos de Radouane  Ladkim auteur des meurtres de  Trèbes et Carcassonne. On devrait relire « L'Art de la guerre » de Sun Tzu, en particulier les chapitres sur la dissimulation, le mensonge, la tromperie comme arme de guerre au même titre que les armes blanches ou armes à feu.

 "Face au terrorisme, nous sommes meilleurs dans l’action-réaction que dans la prévention", Alain Bauer (BFM TV) – 08/01 « Ces fameux terroristes « hybrides » sont mal analysés par la société... » « la collecte du renseignement est d'une grande qualité, mais c'est l'analyse fait défaut.

Pour François-Bernard Huyghe, l’Etat islamique est passé maître dans l’art de la communication. Il écrit même (p. 68) : « Daech, c’est une machine à tuer plus un appareil à communiquer. » peut-on lire sur Polemia.  à propos de la critique de son essai.

Sans doute y-a-t-il eu une forme de mépris de la culture de l'autre dans l'analyse ethnocentrée qui a été faite. « Tout l'art de la guerre est basé sur la duperie. » et nous avions oublié ce que d'autres civilisations ont retenu et appliquent.