Le blog de la ménagère

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Xavier de Mazenod

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, mars 8 2016

Loi, travail et numérique : les ministres lisent-ils les rapports?

« On a manqué une occasion historique de repenser le travail au 21ème siècle » Diana Filippova Ouishare .  On parlera aussi du Travail ce soir 8 mars 2016 à Paris à la Mutinerie  "Human After All - #1 La fin du salariat" et table ronde "CPA" à Numa Paris animée par Diana Filippova et Arthur de Grave (Ouishare)

Travail : que fait-on de notre expertise numérique ?

« On a manqué une occasion historique de repenser le travail au 21ème siècle » Diana Filippova de Ouishare, auteur de La Société collaborative La fin des hiérarchies ( Ouishare 2015),lors de l'émission de Frédéric Taddéï Ce soir ou jamais dont le thème était " La loi Travail : un débat historique ?"Cette phrase de Diana Filippova explique l'ampleur de la controverse autour de la loi sur le travail. En 2016 cette loi sur le travail apparait comme étriquée aux yeux des experts du numérique, inadéquate pour les syndicats, et finalement inacceptable aux yeux de tous. Ironie, c'est Martine Aubry qui rappelle qu'une loi sur le travail ne peut faire l'impasse sur «les nouvelles technologies » et que « il faut parler de l'ubérisation de la société » 

Lors du Ouishare Fest 2015, axé sur la société collaborative, nous écrivions « Consommation collaborative, open source, plate-formes, makers, fablabs, coworking, crowdfunding, impact, monnaies alternatives, gouvernance horizontale, holocratie, démocratie liquide » le champ lexical de la « sharing economy » a peu de chance de rencontrer celui du « retour de la croissance » de l'économie traditionnelle. »

Ouishare Fest 2016 fera le point, avec, nouveauté, une organisation interne reposant sur la technologie blockchain. «Internet a permis l’émergence de formes d’organisation où la valeur n’est plus produite par une entité centrale, mais par tout le monde. Les intermédiaires coordonnent les individus et agrègent la valeur en un service. » (Primavera de Filippi, expert blockchain).Nous avons des chercheurs, nous avons des think tanks de tout bord. Citons The Family, avec la publication de Nicolas Colin et Henri Verdier qui a fait dateL'âge de la multitude: Entreprendre et gouverner après la révolution numérique (2012, Armand Colin). Le collectif Les 100 Barbares, qui avaient réagi pour la prise en compte des entrepreneurs du numérique. Nous avons des pionniers comme Le Cube à Issy-les-Moulineaux qui propose Les rendez-vous du futur et édite la revue prospective La Revue du Cube.  "Vous ne perdrez pas vos 59' à regarder cet échange vidéo entre 2 pointures", nous recommande Xavier de Mazenod : Michel Serres et Bernard Stiegler débattent pour la revue Philosophie. Parmi les philosophes qui ont écrit sur le sujet, Bernard Stiegler, « L'emploi est mort, vive le travail » Nous avons la French Tech, nous avons des écoles du code, même en milieu rural, Nous avons des Commissions, nous avons des Délégations, nous avons des Hautes Autorités et des Hautes Ecoles, de multiples débats sur la place publique initiés par des trentenaires actifs et entrepreneur.  Que fait-on de l'expertise de notre écosystème numérique ?

Loi sur le travail et numérique : les ministres lisent-ils les rapports qu'ils commandent ?

On pourrait en douter . On peut lire sur le site du Ministère du Travail : « Le DRH d’Orange, Bruno Mettling, a remis mardi 15 septembre son rapport « Transformation numérique et vie au travail » à Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. » 36 préconisations. L’auteur du rapport voit la transformation numérique comme « une opportunité pour permettre la mise en place progressive de nouvelles organisations du travail plus transversales, plus souples, de nouveaux modes de fonctionnement, plus coopératifs et plus collectifs ». Puis, c'est Benoît Thieulin, entrepreneur (Netscouade) et expert, qui lui succède en tant que Président du Conseil National du Numérique à l'époque. 20 recommandations. « A l’occasion de la remise du rapport “ Travail, Emploi, Numérique, les nouvelles trajectoires ” à Myriam El Khomri le 6 janvier 2016, le Conseil national du numérique (CNNum) présente 20 recommandations pour ouvrir de nouvelles trajectoires au travail et à l’emploi à l’heure du numérique. » Trois axes : "Quels nouveaux métiers, quelles nouvelles compétences et comment conduire la transformation numérique des entreprises ?"quelles sont les pratiques des services publics dans le monde". « Comment l'automatisation et la numérisation des activités agissent-elles sur le travail et ses conditions ? »

Tenir compte de la métamorphose décryptée dans les rapports, cesser de nommer crise un changement de paradigme, analyser le travail dans le contexte d'une mutation majeure, les solutions sont en grande partie dans l'écosystème numérique que nous avons tous contribué à bâtir.

Janique Laudouar



lundi, septembre 8 2014

Encore ...""un grand plan numérique pour l'école"...comme en 1998 ...

Des professeurs innovants du Collège Aliénor d'Aquitaine (Salles, Gironde) David Bouchillon et Sophie Aries inversent le concept traditionnel de l'école avec la "classe inversée" et utilisent le temps de présence de l'enseignant pour mettre  les élèves en activité.

(Encore!) "un grand plan numérique pour l'école"? Comme en 1998?

« Lors d'un déplacement dans un collège de la banlieue parisienne, le Président de la République a annoncé "un grand plan numérique pour l'école. » titrait un article du Monde le 2 septembre.

En cette rentrée scolaire un peu bousculée, il est de bon ton de ne pas oublier « le numérique » et la « formation des enseignants » - un peu comme si les enseignants faisaient partie d'un îlot à part dans la société resté à l'écart de toutes les innovations technologiques.

Et se souvenir grâce aux archives de Libération des enseignants qui en ....1998 étaient connectés et pratiquants et prônaient "L'écran bouclier anti-violence à l'école": « Les enseignants qui ont un peu de pratique pédagogique savent que l'écran est un bouclier non négligeable dans le combat contre la violence à l'école. L'élève auquel on présente pour la première fois l'Internet est un élève captivé: plus un mot, plus un geste, plus rien à voir avec le tableau noir. La vraie vie est là, toute en couleurs et en animations multimédia »

Les heureux « branchés » sur le « numérique » - en 1998 « multimédia »,  lançaient des alertes sur la nécessité de "Régénérer l'enseignement. Une intégration efficace des nouvelles technologies à l'école exige un changement profond de l'administration, de ses méthodes et de l'organisation du travail."

« les enseignants condamnés jusqu'ici à pratiquer les nouvelles technologies dans le cadre étroit de l'enseignement classique: les effectifs chargés des classes, le découpage horaire contraignant de 55 minutes, le cloisonnement disciplinaire peu compatible avec les «liens» entre savoirs à mettre en oeuvre sur les réseaux. » En ajoutant que :

« Certains s'en réjouissent et ne jurent que par l'Internet qui leur permettra d'informer en temps réel les cadres et d'entamer un dialogue interactif. D'autres rechignent et reculeront le moment où ils devront passer des «pyramides du pouvoir aux réseaux de savoirs».

Car le problème n'est pas celui de l'équipement ou même de la formation mais là encore la volonté d'une réforme structurelle et organisationnelle qui accompagnerait le "numérique à l'école".

Les enseignants innovants

Ce sont souvent certains « enseignants » avancés qui très tôt ont impulsé une révolution des usages et tenté d'en convaincre l'administration à laquelle ils sont soumis. On peut citer la réussite emblématique du «Café Pédagogique » de François Jarraud, devenu depuis éditeur à plein temps,  ou encore les sites Web pionniers en la matière de création de communautés comme Les Clionautes, Histoire, géographie et TICE ou  Weblettres. Depuis les initiatives innovantes des enseignants rodés aux usages du numérique se diversifient. David Bouchillon et Sophie Aries du collège Aliénor d'Aquitaine (Salles, Gironde) pratiquent "la classe inversée" : "la présence du professeur est utilisée au maximum pour réaliser des activités, mettre en activité les élèves".

 Mais "l'innovation ascendante" connait toujours un cheminement plus longs que les "grands plans" d'état...

Le code à l'école

Pour les élèves on reparle de l'apprentissage du code. «L'essor des formations de code informatique est un phénomène très urbain, reconnaît Xavier de Mazenod, fondateur de Ze Village. Mais il existe un vrai besoin et une forte demande dans les campagnes.»déclare Xavier de Mazenod au Figaro dans l'article de Géraldine Russel "Les campagnes, nouvel eldorado du numérique ?

"Mutinerie Village est à la fois un espace de travail, de formation et d’évènements." L'ambiance est ...mutine, plutôt geek mais pas que.... le vert appelle le foin, le potager et les légumes bio. Un peu pirate aussi, le nom mutin n'est pas neutre, selon l'un des fondateurs Xavier Jaquemet, il évoque la résistance. Les "mutins des champs" sont entrepreneurs, designers, développeurs, journalistes, graphistes, illustrateurs, consultants, investisseurs...hommes et femmes..« Situé dans une ferme du Perche, entre les bois et les champs, Mutinerie Village est un espace de travail, de formations et d'évènements. Mutinerie Village c'est 40 hectares de liberté, de création et de partage à moins de 2 heures de Paris" nous dit Antoine van den Broek, président de la Mutinerie dans le blog incwo.

L'école numérique de Simplon Village avance avec des candidatures déjà retenues. "il est encore temps de candidater... jusqu'au dimanche 14 septembre."

Et Xavier de Mazenod annonce également une nouvelle formation de ce type au Télécentre de Boitron (61) :" Lancement de la 1ère formation de développeurs informatiques web/mobile multimodale (en elearning + présentiel) rurale au télécentre de Boitron pour demandeurs d'emploi." Partenariat Zevillage.net et Simplon.co, ce format permet aux élèves d'appendre le code informatique à distance pendant 6 mois et chaque mois de se regrouper une semaine au télécentre de Boitron.

SIMPLONLINE http://simplon.co/foad une formation en ligne à distance qui débute le 6 octobre.


Un appel à projets est en cours pour « Développer l’approche de la maîtrise du codage informatique chez les jeunes du premier et second degré » nous informe Net Public. Date limite de réponse 15 septembre 2014.

Et aussi ...

Assises de la pédagogie organisées par le CRAP- Cahiers pédagogiques

"Le changement, c’est maintenu ?" Le mardi 21 octobre de 9h30 à 18h au lycée Edgar Quinet, 63 rue des Martyrs - Paris IXe

jeudi, avril 26 2007

Solidarité blogueurs, suite : du côté de la Basse Normandie

Pour rester dans le domaine de la « Solidarité blogueurs » : Xavier de Mazenod publie sur blog Zevillage un exemple de censure : « Pour rester dans ce chapitre, Train Train est de nouveau victime d'une censure de la part de la SNCF. Une vidéo réalisée par l'un des voyageurs de la ligne Paris-Rouen a été censurée par l'hébergeur Dailymotion, suite à un simple mail de la SNCF. » Annonce également dans Adverbe.com d'une application de géolocalisation intéressante et, information reprise par le blog WebCitoyen.com:  la 2ème rencontre de blogueurs qui se tiendra à l'Echangeur à Alençon le mercredi 3 octobre 2008.